fbpx
vendredi, avril 19, 2024

Covers d’albums : Savoureux mélange entre graphisme et photographie

Dans l’univers du rap français, chaque album est une expression artistique complète, fusionnant sonorités, paroles et visuels pour créer une expérience immersive pour les auditeurs. Au cœur de cette expérience se trouve la cover d’album, une toile visuelle qui incarne l’essence même de l’œuvre musicale. Dans cet article, nous explorerons l’importance des covers d’albums réalisées par des graphistes, en mettant en lumière deux covers emblématiques ou les graphistes / designers / photographes se sont illustrés.

Diam’s : Dans ma bulle

En 2006, Diam’s dévoile son troisième album, “Dans ma bulle”, offrant un aperçu intime de sa vie à travers la poésie de ses paroles, avec beaucoup d’introspection dans les morceaux retrouvable sur la cover. Sur celle-ci, l’artiste est représentée en train de creuser un trou dans le mur de sa chambre, contemplant une version plus jeune d’elle-même.
Avec un regard mi-nostalgique mi-compatissante mi-bienveillante, elle s’observe écrire ses premiers mots sur une feuille de papier, comme pour se rappeler l’insouciance du passé avec la connaissance du présent.

Cette scène représente très bien l’album, nous n’avons pas trouvé le graphiste / photographe s’étant occupé de cette cover, si vous avait l’information, n’hésitez pas à nous faire signe et nous nous ferons un plaisir de le créditer.

Nekfeu : Cyborg par Raegular

Plus récemment, la pochette de l’album “Cyborg” de Nekfeu est un chef-d’œuvre graphique à la mesure de la richesse de son contenu musical, il est pour beaucoup (et à juste titre) considéré comme le meilleur album de l’artiste aujourd’hui.
Imaginée par Rægular, elle s’inscrit parfaitement dans la vision artistique de l’artiste. Une photographie énigmatique de Nekfeu, éclairée d’une lueur rouge, occupe le centre de la composition, créant une atmosphère à la fois mystérieuse et captivante.
Son visage, partiellement masqué par une bande d’illustrations, laisse entrevoir une multitude de détails, tel un code à décoder. Au cœur de cette bande, la tracklist, les crédits des artistes en featuring, les compositeurs et les remerciements s’entremêlent subtilement, formant une composition visuelle aussi dense que le contenu de l’album lui-même.

En arrière-plan, le logo emblématique de Seine Zoo Records rappelle le soutien du label à cette œuvre d’exception. Cette cover transcende ainsi son rôle premier pour devenir une véritable œuvre d’art, révélant un aspect inattendu de l’univers foisonnant de Nekfeu.

Mentions honorables

Il y a de nombreuses covers d’albums que l’on pourrait mettre en avant dans cet article, parmi elles nous pensons à “Convictions suicidaires” de Despo Rutti, “Art de rue” de la FF, “Ombre est lumière” de IAM ou encore “La TN” de Naps. Petit carrousel de ces différentes covers juste pour le plaisir des yeux :

Articles similaires

Instagram

Notre playlist mise à jour chaque semaine :

Populaire

Nous suivre

541FansJ'aime
3,158AbonnésSuivre