fbpx
samedi, juillet 2, 2022

Punchline Jul

Jul, à l’État civil Julien Mari, est un chanteur, rappeur, interprète et auteur-compositeur français né le 14 janvier 1990 au Marseille. Alors qu’il a commencé à rapper seulement à l’âge de 12 ans, Jul n’a pas trainé avant de connaître le succès dans le rap game.

En effet, en février 2020, à 30 ans, Jul a cumulé le plus de ventes de disques de l’histoire du rap français, soit plus de 4 millions d’albums vendus en six ans de carrière.

Le rappeur d’origine corse sortit son premier single intitulé Sort le cross volé, dès novembre 2013 avec le label marseillais Liga One Industry. Juste trois mois environ après, le grand lanceur de punchlines enchaina avec son premier album sous le nom de Dans ma paranoïa.

Mais cela n’était que le tout premier d’une série prolifique. En réalité, chaque année depuis le début de sa carrière, l’artiste nourrit la « Team Jul » avec deux albums complets  ; ses albums étant tous certifiés disque de platine au moins.

Sauf que l’année dernière, c’est plutôt un triple album que le rappeur a sorti, portant à 15 au total le nombre d’albums studio qu’il possède à son actif. Sans parler des 42 singles contenant de mémorables punchlines que Jul est arrivé à hisser dans le top 200 de la certification SNEP.

Alors qu’à la suite de désaccords financiers, il a délaissé le label Liga One Industry qui l’a vu démarrer sa carrière musicale en 2015, Jul ne tarda pas à fonder D’or et de Platine, son propre label indépendant.

L’année d’après, l’un de ses premiers albums avec son nouveau label, My World, lui a permis de décrocher le prix du meilleur album de musique urbaine aux 32es Victoires de la musique. Que retenir des plus grosses punchlines de Jul ?

Les meilleures punchlines de Jul

« Elle t’fais les 400 coups mais quoiqu’elle fasse t’es accro » Jul – Tu la love

« Dans le rap je pose le jeu, un peu comme le fait Iniesta. Toi dans le rap t’as fait ton temps un peu comme Nesta. » Jul – La galère

« Mets-toi en valeur, mais n’oublie pas tes valeurs. » Jul – Lady

« T’es là tu m’fais l’killer, tu n’es qu’un videur, y’a rien d’fantastique, moi j’rentre en Asics. » Jul- My world

« Ta mère c’est de l’or, ne la fais pas pleurer pour de l’argent. » Jul – Anti BDH

« Je connais pas les femmes mais j’ai ce qu’elles veulent, c’est quand t’as rien que tu sais ce qu’elles valent » Jul — Dans ma paranoïa

« Dans son dos tu fais le rebelle, et quand tu la vois tu baisses la tête. » Jul – Tu la love

« Même pas un coup d’téléphone alors qu’ils étaient pleins de “mon frère” » Jul – Arrête de faire ta folle

« Un pote, une pute, il y a qu’une lettre qui change » Jul – Cassage de nuques

« Moi je compte pas quand je donne, toi tu comptes quand tu me prêtes » Jul – Je ne vous oublie pas

« J’vis à fond ma vie, et j’me cache pour pleurer, J’en dors plus la nuit, trop m’ont écœuré » Jul – Comme d’hab

« Wesh l’équipe restez cool, ça m’critique m’en bat les couilles, y’a tout l’monde qui parle dans l’com mais y’a dégun qui porte ses couilles. » Jul – C’est réel

« J’suis dans mon monde, rien n’va plus, j’fais des rondes, j’pense à toi, je m’enfonce, pas loin de moi mais tu me manques. » Jul – Encore des paroles

« Ça fait deux ans que j’nique le game t’oses me demander comment j’m’appelle. » Jul – Wesh alors

« Tu fais l’mac attends t’es qui ? J’mets l’tem-tem sur la béquille ! Et si tu me quilles, ta femme va écouter qui ? » Jul – De retour

« Je sais pas si j’t’aime, je sais pas c’que je veux, mon cœur ne sait plus, mais bon c’est ça le jeu. » Jul – Lova

« Tu sais même plus qui t’es, l’argent t’as téléguidé, tu fais l’mec qu’a plein de folles, mais on sait tous que ta femme t’as quitté » Jul – 1er dans la bataille

« Je me dis que la vie est courte, on partira tous un jour, alors j’m’en tape de vos discours » Jul – J’oublie tout

« Tchiki-Tchikita, Tchiki-Tchikita, Tchiki-Tchikita, Tchiki-Tchikita, Tchiki-Tchikita, Tchiki-Tchikita » Jul – Tchikita

« Elle m’avait promis le ciel mais j’ai pas vu d’étoiles » Jul – Senora

« Fais leur du bien, ils oublient, fais leur du mal, ils t’aimeront » Jul – Je reste à la maison

« je vois pas tes défauts mais t’inquiètes, j’sais reconnaître les vrais des faux » Jul – J’attends

cover promo allebou esquisse