lundi, janvier 25, 2021

Le rap & sa culture.

 

Bigor débarque à nouveau dans le rap game avec son « OG Kush »

Il n’est plus aucun doute qu’aujourd’hui, Sevran est l’une des villes de la France qui comportent un nombre assez étonnant de talents dans le monde rude du rap. On peut, à titre d’exemple, citer des rappeurs dignes de renom originaire de Sevran comme : DA Uzi, Kaaris, Kalash Criminel, Mac Tyer, ou encore Maes.

Parlant justement de Maes, c’est lors d’un reportage qui lui était dédié que le rappeur Bigor s’est fait remarquer du grand public, grâce à son fameux cri « Ouhoo » lâché aux caméras. Aujourd’hui, le rappeur du 93 a, d’ores et déjà, fini son immersion dans le rap game et enchaîne déjà les titres après une brillante signature chez Epic. Découvrons OG Kush, son nouveau clip.

Un OG sous Kush

Ayant démarré sa carrière en trombe, notamment après plusieurs titres réussis qui lui ont valu une récente signature sous le label Epic de Sony, Bigor n’en a clairement pas fini avec le rap game.

Il vient, une nouvelle fois après son morceau Charbonner très technique et empreint d’un flow plutôt particulier, donner la preuve de tout son talent avec le tout nouveau OG Kush.

Comme toujours, le rappeur du 93 s’arme de son flow unique pour en venir, cette fois-ci, à bout de la prod » signée 21 Corp. Pour ce qui en est du clip, Bigor fait montre d’une grande ingéniosité.

On voit, en effet, au début du clip une scène entre Bigor et l’un de ses amis qui lui fait inhaler une substance illicite sous l’effet de laquelle il restera durant tout le long du clip, pour enfin être ramené à lui à la fin.

Réalisé par Junior Ratchel, le clip met en exergue plusieurs scènes festives où le rappeur est complètement à son aise, tout en jouant à la perfection aussi bien le rôle du rappeur que celui du jeune de la cité en pleine « défonce ».

Nous n’oublions pas non plus le « Ouhoo » devenu une gimmick pour le rappeur, lâché en début du clip. Autant de choses qui suscitent l’intérêt pour ce clip.

Articles similaires

Instagram

Le CV de la semaine : JUL pour « Loin du monde »

Réalisé par @paolo_rbn

Populaire

Le « Jeu de couleurs » de Frenetik qui déteint sur le rap game français

Parler actuellement de relève dans le rap francophone, c’est aussi parler de rappeurs comme Frenetik. Ayant fait une entrée fracassante dans le game et...

Coyote Jo Bastard de retour avec un nouveau clip : « Facile »

Si l’année 2020 a été une année très riche en quantité, mais aussi en qualité en matière de projets de rap, il faut retenir que...

Ronisia plus performante que jamais avec son nouveau single « Doucement »

Si le monde de la musique est l’un des plus rudes pour la gent féminine, et plus spécialement en France, il faut reconnaître que...

Nous suivre

385FansLike
916FollowersFollow