fbpx
dimanche, juillet 3, 2022

TLZ feat Dosseh : Une collaboration puissante sur « C’est nous »

Ce jeudi 12 Novembre est sorti le clip de TLZ Clan feat Dosseh du son “C’est nous”.  

“C’est nous” est le deuxième son du projet “Monde Onirique” du groupe. Il fait suite  au premier extrait du même nom sorti le 25 septembre 2020.  

Les deux rappeurs s’accordent une collaboration avec Dosseh, qui avait déjà validé leur  projet “Wave” sorti il y a un an.  

Une invitation dans leur monde 

Le Monde Onirique étant relatif aux rêves, on attend de ce projet une certaine vision  de la vie avec pour finalité la puissance, la richesse qui sont plus qu’évoquées à travers ce  clip.

On retrouve le duo ainsi que Dosseh, performant dans un local industriel. Le clip est divisé en trois parties bien distinctes. Un regroupement des rappeurs est incorporé par touche tout au long de la vidéo. Ce plan de groupe est aussi celui qui la finalise. Le clip s’est monté par la relation crochue du son et de l’image. 

Chaque personnage se voit attribué une couleur, du blanc au noir. Quant au plan de groupe,  il s’illustre à travers un bleu-violet rappelant le papillon emblématique de TLZ Clan.  

Un symbole au cœur de ce projet 

En effet, le duo se représente à travers un papillon. Cet insecte, par son symbole et ses  nombreuses interprétations déjà traduites, inspire à la fois la liberté, évoquée par le groupe, ainsi qu’une vie éphémère.  

Le papillon bleu apporte de nouvelles hypothèses. Dans le clip, son utilisation laisse penser  que le groupe souhaite inspirer le spectateur aux plaisirs. De plus, il s’affirme tel un message  de l’univers, tout en apportant une touche de mélancolie, de nostalgie… L’insecte s’éloigne  in fine nous emmenant vers le futur du projet. 

Un clip sombre à l’image du son 

Le sujet central da la vidéo est la puissance, le pouvoir, la richesse, voir la supériorité.  Toutes ces problématiques sont regroupées à travers différents symboles, de la voiture notamment de sa vitesse, aux marques de vêtements, bijoux, jusqu’aux chaines qui pendent  lors des plans de groupes.

Une efficacité de la mise en scène 

Certains symboles du clip nous marquent. Notamment, à la 57ème seconde,  l’ordinateur sur lequel un plan entier est destiné. En effet, on y découvre “Monde Onirique”  qui nécessite un mot de passe pour être ouvert, celui-ci est alors rempli. Tout ce plan, nous  laisse penser que le groupe nous laisse accéder à ce monde rêvé, au monde du duo, à leur  projet. 

Dans la troisième partie, à 2 minutes 29, l’utilisation du stroboscope ainsi que du  ralenti, nous amènent vers différentes pistes de réflexion sur son objectif. Le but est-il de  représenter la folie, l’esprit perturbé ? Ou bien, justement de perturber le spectateur lui même… Quant aux split-screens qui sont effectués, ils mettent en valeur la richesse, à  travers différents screens des objets de valeurs. 

Toute cette mise en scène complète l’objectif du groupe et plonge le spectateur dans  un monde différent du sien. Nous amenant à une réflexion sur ce que l’on nécessite, sue ce  que l’on désire. 

Le clip reflète l’instrumentale sombre et puissante, à travers ses différents plans  colorés et la mise en scène des trois rappeurs. Les différents visuels qui y sont évoqués

collent au son sans toutefois le mimétiser. Il y a un rejet du sens propre des paroles à travers  les images à la contrepartie d’une surexploitation du sens figuré de celles-ci. Les  métaphores y sont largement utilisées nous emmenant vers une vision onirique.

Girod
Un passionné qui souhaite pousser sa passion un peu plus loin. Fondateur de Culturap.

Articles similaires

Instagram

COUP DE POUCE :
ALLEBOU : « ESQUISSE »

Populaire

Nous suivre

541FansJ'aime
2,411SuiveursSuivre
cover promo allebou esquisse