fbpx
mercredi, décembre 7, 2022

Maahlox le vibeur feat Black M dans « Merci »

Le morceau est sorti et il déchire grave déjà. Maahlox avait fait l’objet de pas mal de critiques dernièrement pour être resté quelque peu muet durant un certain temps. Maintenant, le Vibeur est de retour. Un retour pas des moindres, puisque le rappeur camerounais le signe par une collaboration inédite avec Black M sur le titre merci.

Depuis plusieurs années, Maahlox le Vibeur, rappeur né dans la capitale camerounaise, fait partie des artistes africains les plus productifs. Depuis son pays jusqu’au continent africain dans son entièreté, le rappeur a conquis tout son monde avec pas moins de dix singles entre 2013 et 2019. Entre « ça sort comme ça sort », « Prends seulement ta part » « à 15 ans tu fais déjà ? » et plusieurs autres de ses titres, Maahlox a développé une musique très rythmée et dansante. Aujourd’hui, c’est en compagnie de Black M qu’il réalise son premier partenariat international.

Une collaboration assez peu courante

Il est clair qu’il s’agit d’une rencontre entre deux différents mondes de rap autour de ce titre « Merci ». En effet, il n’y a eu par le passé que très peu de featurings entre un rappeur camerounais et un rappeur français. Cela n’a quand même pas entamé la prestation de Maahlox ni celle de Black M d’ailleurs.

Les couplets sont du lourd. Le Vibeur est resté dans la valorisation et l’exportation de la culture de son pays avec un texte et des punchlines qui s’inspirent du quotidien de l’homme camerounais. Il dit dans son couplet : « vouloir me stopper aujourd’hui, c’est comme un gars qui veut bloquer le NKUI avec sa main, ça va seulement glisser ». 

Le NKUI en l’occurrence est une sauce que l’on trouve essentiellement chez les Bamiléké au Cameroun. Pour illustrer les dires de l’artiste, ladite sauce est, en effet, gluante et difficile à contenir dans une main. C’est de la part du rappeur une affirmation de sa force et de son caractère hors du commun.

Black M lui aussi a africanisé un peu dans son couplet. Le rappeur parisien appuie le flow de son acolyte par des interjections comme « Oh Ah » qui veut dire « forcé » au Cameroun. À la fin, on obtient un cocktail qui va cartonner.

Briand
Rédacteur culturap since le tout début. Passionné de rap.

Articles similaires

Instagram

Notre playlist mise à jour chaque semaine :

Populaire

Gradur annonce enfin son retour

Absent de la scène pratiquement toute cette année, le rappeur du 59 compte marquer son retour dès 2023. Il a annoncé son grand retour...

Top 10 du classement Spotify des artistes les plus écoutés en France

L’année 2022 tirant vers sa fin, c’est l’heure du bilan dans beaucoup de domaines. Nous vous proposons aujourd’hui le classement des artistes les plus écoutés...

Nous suivre

541FansJ'aime
3,158SuiveursSuivre