lundi, janvier 25, 2021

Le rap & sa culture.

 

Jhon Rachid en collaboration avec Marabou pour la B.O « Comme on veut » de sa bande dessinée « Comme on peut »

On a de plus en plus tendance à entendre des critiques sur le manque d’originalité dans le rap livré par beaucoup d’artistes. Malheureusement, le constat semble corroborer cela. Toutefois, il existe encore dans le rap game, des talents qui proposent des œuvres totalement inédites et empreintes de créativité.

C’est, en effet, le cas du groupe de rap Marabou qui, non seulement, nous berce d’un style de rap singulier, mais aussi d’une imagination à en couper le souffle. C’est cette marque de fabrique qu’ils réaffirment à travers le titre Comme on veut en compagnie de Jhon Rachid, auteur de la bande dessinée Comme on peut.

Comme on veut, un beau cadeau

Composé de Dikho, Polow et L-Kim, le groupe Marabou est l’un des plus originaux qui existent encore en France. En effet, leur musique revêt une certaine spécialité du fait qu’elle replonge, et de la plus belle des manières, dans une époque qui a fait du rap français ce qu’il est aujourd’hui. C’est l’époque que l’on a l’habitude de nommer « L’âge d’or du rap français ».

On comprend donc bien pourquoi leur rap est aussi différent et qualitatif. C’est ainsi que, parti d’une idée de L-Kim, réalisateur de la plupart des clips très ingénieux du groupe, le groupe nous propose le clip Comme on veut en collaboration avec Jhon Rachid.

Le morceau, sorti à l’occasion de la parution du troisième tome de la BD Comme on peut de Jhon Rachid, en constitue la Bande Originale (B.O). Réalisé par L-Kim, ami et dessinateur de Jhon Rachid, le clip résume en trois couplets nommés J’ai grandi, j’ai muri et j’ai vieilli les valeurs prônées par la BD, qui est une histoire vrai.

Pour l’anecdote, Comme on veut serait une surprise de L-Kim à l’endroit de John Rachid qui n’a jamais réalisé, avant sa publication, qu’il s’agirait d’un morceau de rap dédié à sa BD.

Comme quoi, en plus de leurs talents, les membres de Marabou ont le cœur sur la main. Une réalité qui se reflète d’ailleurs dans leurs œuvres.

Articles similaires

Instagram

Le CV de la semaine : JUL pour « Loin du monde »

Réalisé par @paolo_rbn

Populaire

Le « Jeu de couleurs » de Frenetik qui déteint sur le rap game français

Parler actuellement de relève dans le rap francophone, c’est aussi parler de rappeurs comme Frenetik. Ayant fait une entrée fracassante dans le game et...

Coyote Jo Bastard de retour avec un nouveau clip : « Facile »

Si l’année 2020 a été une année très riche en quantité, mais aussi en qualité en matière de projets de rap, il faut retenir que...

Ronisia plus performante que jamais avec son nouveau single « Doucement »

Si le monde de la musique est l’un des plus rudes pour la gent féminine, et plus spécialement en France, il faut reconnaître que...

Nous suivre

385FansLike
916FollowersFollow