fbpx
mercredi, septembre 22, 2021

Qu’est-ce que le sample ?

Il est important de noter que la musique n’a pas toujours été comme nous la connaissons aujourd’hui. Il y a toute une histoire derrière la musique elle-même et surtout derrière chaque pratique musicale adoptée. Le rap étant un style de musique, il n’échappe pas à cela.

Beaucoup d’événements ont donc marqué le rap dans son évolution et ont considérablement affecté son existence et ses pratiques, tels que le concept de sampling. Malgré que le sample soit une très belle invention, elle n’est pas sans contraintes et sans risques.

Les contraintes juridiques du sampling

Il est clair pour tout le monde que le fait de pouvoir se baser sur un échantillon d’une musique existante pour créer quelque chose de nouveau est un procédé très ingénieux.

Néanmoins, il ne faut pas aussi oublier que les musiques dont on s’inspire appartiennent avant tout à d’autres artistes. Ce qui nous ramène à la question de l’encadrement du sampling par le droit d’auteur.

D’abord, notons que l’utilisation d’une œuvre protégée par le droit d’auteur sans l’autorisation de son auteur ou de ses ayants droit est un délit de contrefaçon sévèrement sanctionnée par la loi.

Que l’échantillon utilisé soit court ou pas, il est donc impératif de demander l’autorisation de l’auteur ou de ses ayants droit. Laquelle autorisation peut être subordonnée au paiement d’une contrepartie financière qui peut parfois être très élevée.

Toutefois, il existe des moyens d’utiliser des samples sans pour autant avoir à payer quelque chose. En effet, vous pouvez sampler des œuvres déjà tombées dans le domaine public.

En France, par exemple, les œuvres du domaine public sont celles dont les auteurs sont décédés il y a au moins 70 ans. Enfin, un autre moyen est de se contenter des œuvres sous licence « Creative Commons ».

La « Creative Commons » propose, en fait, plusieurs licences dont l’une rassemble des œuvres avec autorisation de création d’œuvres dérivées comme le sample. Mais ceci à condition que les œuvres dérivées soient distribuées sous une licence pareille à celle de l’original.