fbpx
jeudi, juin 24, 2021

Le rap & sa culture.

 

Qu’est-ce que le beatboxing ?

Depuis de nombreuses années, le beatboxing connaît un essor considérable dans le domaine de la musique, notamment celui du rap. Beaucoup de rappeurs le pratiquent lorsqu’ils recherchent du rythme pour chanter.

En quoi consiste le beatboxing ?

Né dans les années 80 à New York dans le quartier Bronx, le beatboxing, comme d’autres concepts de notre lexique, est considéré comme un art de la rue depuis la nuit des temps. À l’instar du rap, il connaît un essor remarquable depuis le début des années 2000. En effet, le beatboxing est une pratique vocale qui consiste à chanter en imitant des instruments seulement avec la bouche.

Au départ, ce style musical était utilisé par les rappeurs qui ne disposaient pas d’assez de moyens pouvant leur permettre d’acquérir du matériel en guise d’instruments. Comme alternative à cette difficulté, ceux-ci se servaient donc de leur bouche dans la rue pour en faire des instruments qui leur permettaient de chanter.

Il s’agit, en quelque sorte, d’une production sonore a cappella qui se réalise sans accompagnement instrumental. Le beatboxing se pratique et est beaucoup plus répandu dans le monde du rap. Il permet au rappeur d’avoir le sens du rythme et ne nécessite l’utilisation d’aucun matériel à la base. D’ailleurs, certains le considèrent comme le cinquième art de la culture hip-hop.

Pour pratiquer le beatbox, il faut obligatoirement utiliser votre bouche. En plus de cela, vous devez vous équiper d’un micro. Il en existe un vaste choix de modèles. Ces derniers proposent des effets assez impressionnants comme la voix grave, la voix aiguë, etc. Par ailleurs, avec le beatboxing les pratiquants maîtrisent parfaitement leur voix tel un instrument de musique.

Il existe de très grands beatboxeurs qui ont excellé dans la pratique de ce style musical. C’est le cas de l’Australien Tom Thum qui épate à travers sa voix. On peut également citer la jeune artiste New-yorkaise Kaila Mullady. Cette dernière a d’ailleurs été sacrée en 2015, championne mondiale du beatbox dans la catégorie féminine. Il existe également de nombreux autres artistes qui sont incontournables dans la pratique du beatboxing, comme les Français Eklips et Alem.