fbpx
jeudi, juin 24, 2021

Le rap & sa culture.

 

Qu’entend-on par Flow ?

Le rap étant une musique de festivité, de joie, de rythmes diversifiés et surtout de rivalité à la base, il est important pour chaque rappeur de tenir compte d’un minimum de critères dans la conception de ses titres. « Avoir un bon flow » fait partie de ces critères. En effet, il est un peu difficile de donner une définition figée, exacte ou universelle du mot « flow » dans le monde du rap.

Ceci, en raison du fait que le terme prend en compte beaucoup de paramètres dont la liste, jusqu’à aujourd’hui, n’est pas forcément exhaustive. Néanmoins, il existe une conception de base du « flow » sur laquelle tout le monde est d’accord et sur laquelle les amoureux du rap peuvent se montrer intransigeants vis-à-vis des titres de rap qui leur sont proposés.

Comment avoir un bon flow dans le rap ?

Contrairement à ce que l’on peut souvent penser quand on entend parler de flow dans le monde du rap, il ne s’agit pas de la rapidité de l’artiste sur le beat. Loin de là ! Le flow prend en compte plusieurs éléments dont le bon rappeur ne saurait se passer dans la conception de ses œuvres.

Ainsi, le flow tient d’abord compte de la cadence avec le beat abordé. C’est pour ainsi dire qu’un rappeur peut avoir un bon flow, tout en rappant de façon lente comme un autre peut peaufiner son flow en faisant dans la rapidité.

Le flow prend aussi en compte l’esthétique dans la diction. Il est donc important de savoir choisir les mots et de savoir les prononcer toujours en tenant compte de la cadence. En des termes plus simples, il faut que le rappeur soigne son texte pour qu’il soit audible.

Enfin, qu’il s’agisse d’un style de rapidité ou pas, il faut que l’artiste ait le plein contrôle de son souffle, car une mauvaise gestion du souffle peut considérablement influer sur le rendu final du son, et ainsi sur le flow.