fbpx
vendredi, juillet 30, 2021

Le rap & sa culture.

 

Que faut-il entendre par clash ?

En réalité, le mot clash perd de plus en plus son sens propre au profil de certaines définitions qui lui sont données par extension. La question la plus importante à se poser étant alors de savoir quoi comprendre exactement quand quelqu’un utilise le mot « Clash ».

Clash : quelle est sa signification ?

En effet, pour comprendre la signification de ce mot, comme beaucoup d’autres termes, il faudra se référer au contexte ou à la personne qui l’utilise. Comme précédemment annoncé, les acteurs de certains domaines n’utilisent pas « clash » pour forcément parler d’une dispute ou d’un conflit.

Principalement, il s’agit du domaine du hip-hop où le « clash » est pratiquement une tendance. Ainsi, pour se faire un peu plus d’audience, attirer l’attention ou simplement répondre à une attaque, les artistes « font du clash ». « Faire du clash » en rap revient donc à attaquer directement (et même des fois indirectement) une ou plusieurs personnes (souvent rappeurs eux aussi).

À partir de cette pratique, un clash peut donc aussi être vu comme une vanne, une blague ou une attaque verbale faite à travers une chanson dans le but de ridiculiser ou d’indigner. On peut alors « se faire clasher » ou « clasher » sur les comportements, la démarche, l’accent, le physique, etc.

Il faut faire remarquer que la notion de clash telle qu’instaurée dans le monde du hip-hop s’est vue assez médiatisée, de telle sorte qu’aujourd’hui, même hors du domaine musical, une simple attaque verbale ou insulte qui se fait publiquement peut constituer un clash. Il n’est donc pas rare de voir en titres de journaux ou sur les réseaux sociaux qu’une personne « clashe » une autre.