fbpx
dimanche, juillet 3, 2022

Blackout Tuesday : l’industrie musicale proteste contre les violences policières visant les noirs

La mort de George Floyd continue de susciter des réactions. Cette fois, c’est l’industrie musicale américaine qui se prononce. En effet, celle-ci a lancé un mouvement baptisé « Blackout Tuesday » afin de protester contre les violences policières visant les noirs aux États-Unis.

En quoi consiste le Blackout Tuesday ?

Le Blackout Tuesday est un mouvement lancé par l’industrie musicale pour protester contre les violences policières que subissent les noirs vivant aux États-Unis. Il s’agit, en réalité, d’une journée de grève générale dans le monde musical pour mettre fin à ce fléau. Ainsi, ce mardi 2 juin sera entièrement consacré à la lutte contre l’injustice et les discriminations dont sont victimes les noirs depuis plusieurs années.

En effet, le Blackout Tuesday est une réaction de l’industrie musicale suite aux différents événements de discriminations qui ont lieu aux États-Unis. Le plus récent qui, d’ailleurs, a déclenché ce mouvement est le décès de George Floyd.

Il faut rappeler que Floyd, âgé de 46 ans, est décédé le 25 mai dernier au cours de son interpellation à Minneapolis (Minnesota). Depuis la mort de cet homme noir, de nombreuses manifestations et protestations sont organisées aux États-Unis.

Comment va se dérouler le Blackout Tuesday ?

Alors que le président américain Donald Trump a fait savoir qu’il allait demander à l’armée de descendre dans les villes pour décourager les manifestants, les manifestations continuent toujours. Ainsi, ce mardi, avec le lancement du Blackout Tuesday par l’industrie musicale, les protestations ont pris une nouvelle ampleur sur les réseaux sociaux.

D’ailleurs, plusieurs dizaines de milliers d’internautes participent à ce mouvement à travers des tweets accompagnés d’images noires. Pour ces derniers, il s’agit d’un moyen silencieux pour protester contre les violences policières et le racisme.

Par ailleurs, de nombreux artistes se sont joints au mouvement. C’est le cas de Mick Jagger qui déclare dans un tweet qu’il se « tiendrait aux côtés de ses confrères avec le Blackout Tuesday pour combattre la discrimination raciale et l’injustice sociale ».

On peut également citer d’autres artistes tels que Rihanna, Quincy Jones, Céline Dion ou encore les Rollings Stones. De plus, de nombreux labels et maisons de disques participent au mouvement. C’est le cas du Columbia Records qui affirme : « Ce n’est pas un jour de congé ». Ce label précise également : « C’est plutôt un jour pour réfléchir et trouver des moyens d’avancer dans la solidarité ».

Pour participer au Blackout Tuesday, les entreprises musicales ont opté pour diverses actions. Ainsi, la société de spectacles LiveNation a décidé de faire une pause dans ses activités en fermant ses bureaux pour toute la journée.

Quant à Spotify, elle a choisi d’inclure dans certaines de ces playlists des temps morts d’une durée de 8 minutes et 46 secondes. En effet, cette durée caractérise le temps qu’a duré l’événement ayant conduit à la mort de George Floyd.

Articles similaires

Instagram

COUP DE POUCE :
ALLEBOU : « ESQUISSE »

Populaire

Nous suivre

541FansJ'aime
2,411SuiveursSuivre
cover promo allebou esquisse